Skip to content

Certificats PEB

Vous vendez/louez votre maison ou appartement ? Il vous faut un certificat PEB. C’est désormais obligatoire dès la mise sur le marché de votre bien.

Qu’est-ce qu’un certificat PEB?

Véritable carte d’identité énergétique, le Certificat PEB permet aux acquéreurs ou locataires de comparer la performance énergétique des biens immobiliers.

Le Certificat PEB reprend les indications suivantes :

  • sa classe énergétique symbolisée par une lettre (ex. de A++, B, C… jusque G pour les bâtiments les plus énergivores) qui traduit la consommation énergétique du bien
  • son taux d’émission de CO2
  • des recommandations pour améliorer la performance énergétique de votre bien (ex: isoler la façade, changer les châssis)
  • les performances techniques des parois et matériaux du bien ainsi que des appareils qui l’équipent (systèmes de chauffage, d’eau chaude sanitaire, de refroidissement)
  • la présence ou non d’un système de ventilation
  • la présence éventuelle de sources d’énergie renouvelables

Seul un certificateur agréé est habilité à dresser un Certificat PEB pour une durée de validité de 10 ans maximum.

Que coûte un certificat?

Le coût du Certificat n’est pas fixe : il dépend du temps nécessaire à son élaboration, de la complexité du logement à certifier et des documents à compulser. Le prix pour une maison démarre à 190€ TVAC selon le type d’habitation. Pour un appartement, les prix varient entre 135€ et 225€ TVAC selon le type et le nombre d’appartements à certifier. Contactez-nous pour une demande de devis, nous vous répondrons dans la journée.

Comment se déroule une certification?

Nous vous invitons à lire ce document pdf édité par Bruxelles Environnement, qui décrit la visite, ainsi que les documents utiles au certificateur: La visite du certificateur – Info-fiche

(*) Le prix est déterminé en fonction de la surface brute mesurée par le certificateur le jour de la visite de votre bien. Pour les missions amenées via les agences immobilières, les tarifs publiés peuvent être majorés de 10% afin de couvrir les éventuels frais de gestion ainsi que la prime appliquée pour un service express (visite sur place proposée dans les 5 jours ouvrables).